Accueil > L'Invité(e) > Du muguet « déconfiné » pour le 1er mai

Du muguet « déconfiné » pour le 1er mai

Descriptif

Résumé

En cette année particulière, les fleuristes et les vendeurs de rue n’ont pas obtenu de dérogation de la part du gouvernement pour vendre leurs petits brins de bonheur. Malgré tout, le monde horticole essaie de sauver les meubles. Tous les établissements, qui ont le droit d’ouvrir durant ce temps particulier de crise sanitaire, peuvent vendre les muguets. Les professionnels, pour qui ça représente souvent des ventes extraordinaires (derrière la Saint-Valentin et la fête des Mères…) se sont organisés pour effectuer des livraisons ou des drives. C’est le cas de Linda Do Vale fleuriste à Mérignac en Gironde, qui bénéficie même de la solidarité d’un voisin de son magasins de fleurs pour installer et proposer à la vente ses brins de muguets… Elle est également répertoriée comme tous les professionnels sur une plateforme mise en place par la région Nouvelle-Aquitaine, la Chambre des métiers et de l’artisanat : cliquez ici.

Alors pour ce 1er mai, soutenez ce secteur et n’oubliez pas votre brin de muguet. Les fleuristes se tiennent prêts et attendent les commandes.

Voir aussi...